Très attendu, il entrera en vigueur le 1er avril 2019, pour laisser le temps aux acteurs de la commande publique de s'approprier ce nouvel outil.

Il intéresse les associations en tant que pouvoir adjudicateur soumis aux règles de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 (JO du 24) relative aux marchés publics.

Pour le ministère de l'économie et des finances, « ce nouveau code est la garantie d'une commande publique plus simple et plus lisible », qui devrait permettre aux pouvoirs adjudicateurs « de saisir pleinement les nombreuses opportunités économiques offertes pour répondre aux besoins de l'Etat, des collectivités territoriales et des entreprises publiques ».