Les employeurs ne déclarant pas encore en DSN (déclaration sociale nominative) doivent y passer dans les plus brefs délais. L'employeur défaillant s'expose à une pénalité de 49 € par salarié et par mois.

Le prélèvement à la source (PAS) ne sera possible à partir de janvier 2019 que via la DSN.

La paye peut être confiée à un tiers déclarant (expert-comptable) ou gérée en interne grâce à un logiciel.

Certaines catégories d'employeurs peuvent adhérer à des offres telles que :

  • Izilio Guichet Professionnel (spectacle vivant, audiovisuel et cinéma) ;
  • Chèque emploi associatif (CEA), pour les associations à but non lucratif et les fondations de moins de 20 salariés ;
  • Impact emploi (associations sportives, artistiques, d'animation, familles rurales, etc. comptant au plus 9 équivalents temps plein) ;
  • Titre emploi service (TESE), destiné à toutes les structures (à but lucratif ou non) qui emploient moins de 20 salariés.