Une circulaire du Premier ministre décrit certaines mesures intéressant les associations en vue de clarifier les compétences respectives de l'État et des collectivités territoriales et de rationaliser les moyens pour gagner en efficacité.

Le ministère de l'Éducation nationale récupérera la formation et la certification dans les secteurs de l'animation jeunesse, du social, du sanitaire et paramédical, des installations sportives, sauf la compétence pour les lieux accueillant du public. Les missions sport, jeunesse et vie associative lui seront également transmises pour faciliter le service national universel (SNU).

S'agissant de la chasse, certaines compétences relatives à l'approbation des plans de chasse et au suivi des associations locales de chasseurs seront transférées aux fédérations de chasse.

Enfin, un véritable service public de l'insertion devrait être mis en place.