La fin de l'année 2018 s'est clôturée par l'adoption d'une loi portant certaines mesures d'urgence et notamment l'instauration de cette prime exceptionnelle.

C'est une prime défiscalisée et totalement exonérée de charges sociales (y compris CSG et CRDS), dans la limite de 1 000 euros.
Pour bénéficier de l'exonération, la prime :

  • doit être versée entre le 11 décembre 2018 et le 31 mars 2019 ;
  • est limitée aux salariés dont la rémunération en 2018 est inférieure à trois fois la valeur annuelle du Smic brut (soit 53 944,92 euros) ;
  • ne doit pas se substituer à des primes ou des augmentations de salaire conventionnelles, d'usage ou légales.

La prime peut être modulée entre les salariés en fonction de critères objectifs (rémunération, niveau de classification, durée du travail ou présence effective au cours de l'année 2018).