Le Haut Conseil à la vie associative a adopté un rapport relatif à « l'engagement associatif ouvert à tous », pour « une société plus harmonieuse et solidaire ».

« Les nombreuses études et indicateurs qui mesurent régulièrement la vie associative témoignent d'une évolution positive de l'engagement bénévole », mais cet engagement est plus faible au sein des populations aux revenus plus modestes.

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) a souhaité analyser ce qui pourrait favoriser l'engagement associatif de ces populations.

Partant d'expériences et d'exemples déjà réalisés, qu'il décrit, le HCVA formule des propositions.

Il propose des leviers à mettre en œuvre tels que l'amélioration de l'offre de formation à l'égard des bénévoles ou une meilleure valorisation de l'expérience bénévole.

Il propose notamment l'attribution de crédits de formation dans le cadre du compte d'engagement citoyen (CEC) ou l'augmentation des crédits du fonds de développement de la vie associative (FDVA).