Ateliers et chantiers d'insertion (ACI), régies de quartier et de territoire... nombreuses sont les structures de l'économie sociale et solidaire (ESS) qui interviennent en faveur des personnes en difficulté.

La finalité de l'insertion par l'activité économique (IAE) représente un enjeu important. À cet effet, plusieurs aides financières destinées aux différentes structures de l'IAE ont été récemment revalorisées. Leurs montants sont ainsi portés à :

  • 10 237 euros/an pour les entreprises d'insertion ;
  • 4 351 euros/an pour les entreprises de travail temporaire d'insertion ;
  • 1 331 euros/an pour les associations intermédiaires ;
  • 19 655 euros/an pour les ateliers et chantiers d'insertion.

Ces montants s'appliquent depuis le 1er janvier 2017 pour chaque poste de travail occupé à temps plein.