L'année 2019 marque la fin de la période de transition pour la mise en place du règlement général sur la protection des données (RGPD).

La Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a averti que dès 2020, elle vérifiera pleinement « le respect des nouvelles obligations et nouveaux droits issus du cadre européen (analyse d'impact, portabilité des données, tenue d'un registre des traitements et des violations) » et tirera, au besoin, « toutes les conséquences en cas de contestation de manquements ».

Afin d'aider les entreprises à assimiler les nouvelles règles, la Cnil a ouvert une consultation publique sur son site. Ces consultations portent d'une part sur la gestion des ressources humaines et d'autre part sur les alertes professionnelles. La Commission indique que ces consultations aboutiront à des référentiels dont le rôle sera de guider les organismes dans la mise en conformité de leur traitement.