À partir du 1er janvier 2019, les possibilités de recrutement des entreprises adaptées seront élargies.

Elles ont actuellement l'obligation de compter au moins 80 % de travailleurs handicapés dans leurs effectifs ; ce seuil sera modifié par décret.

La loi prévoit que les entreprises adaptées pourront recruter :

  • des personnes bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ;
  • des travailleurs risquant de perdre leur emploi à cause de leur handicap ;
  • des personnes reconnues handicapées, sur proposition du service public de l'emploi mais aussi directement, en application de critères déterminés par arrêté.

La création récente du CDD tremplin, expérimentation de contrat à durée déterminée, devra faciliter les recrutements prévus pour 40 000 postes supplémentaires dans les entreprises adaptées d'ici 2022, devant porter leurs effectifs à 80 000 travailleurs.