Pour la rentrée, un décret apporte un certain nombre de modifications.

Les dispositions réglementaires du code de l'environnement concernant les obligations comptables des fédérations départementales de chasseurs, les conditions de validation du permis de chasser et certaines dispositions pénales sont modifiées.

Un décret décale notamment la date d'arrêt des comptes des fédérations départementales de chasseurs du 1er novembre au 1er décembre, avec l'obligation d'une section distincte relative à la prévention et l'indemnisation des dégâts causés aux cultures et aux récoltes agricoles.

Par ailleurs, la validation départementale et les validations temporaires du permis de chasser pourront être transformées respectivement en validation nationale et en validations annuelles par le paiement de la différence de coût entre les deux procédures concernées.