En 2017 le nombre de contrats aidés a largement diminué, d'après une étude de la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques). Cette diminution aurait amené une hausse du nombre de demandeurs d'emplois, en 2017, de 55 000.

Dans le secteur non-marchand, la baisse est de 29 % (contre – 65 % dans le secteur marchand). Cette diminution est due à la fois à la réduction des enveloppes budgétaires pour l'ensemble des dispositifs et à des recrutements moins nombreux : les reconductions de contrats ont été préférées à la conclusion de nouveaux contrats.

En termes de volume, la diminution dans le secteur non-marchand correspond à 149 600 contrats par rapport à 2016, dont 101 400 personnes en CUI-CAE et en emploi d'avenir.