Lorsque nous avons présenté l'enregistrement des opérations en comptabilité dite en partie double, nous avons expliqué que toute opération ou flux financier s'analyse toujours comme un emploi et une ressource.

Ainsi, les diverses charges de l'association (achats, charges de personnel, charges financières...), mais également tous les actifs de l'association (les biens et créances qu'elle possède), sont des emplois, car ils concourent à l'activité de l'association.

A contrario, les produits ou recettes (lien vers rubrique « Les opérations de gestion courante / Les produits), dons, cotisations... ainsi que les passifs figurant au bilan de l'association sont des ressources. Bien entendu, le résultat est une ressource pour l'association.

Le bilan étant équilibré (les totaux de l'actif étant égaux aux totaux du passif), la trésorerie de l'association est une ressource, qui va dépendre du financement de toutes les opérations de l'association.

Quels sont les grands équilibres financiers à mesurer ?

Une association se finance de manière appropriée lorsqu'elle utilise des ressources « long terme » pour financer des besoins « long terme », long terme voulant dire au-delà d'un an.

Ce qui signifie qu'il est préférable de financer des achats d'investissement par les ressources à long terme que sont :

La situation inverse signifierait que l'association finance son matériel immobilisé avec des ressources issues de son activité, pouvant ainsi entraîner un manque de trésorerie pour le financement de son cycle d'exploitation et engendrer la nécessité de recourir au découvert bancaire, généralement plus onéreux.

C'est ce qu'on appelle le Fonds de roulement.

Le financement des emplois liés à l'activité est en partie couvert par des dettes d'activité (dettes fournisseurs, personnel, autres charges non réglées à la clôture de l'exercice).

Il s'agit du Besoin en Fonds de Roulement.

L'équation de l'équilibre financier se détermine ainsi :

Fonds de Roulement – Besoin en Fonds de Roulement = Trésorerie.

Et c'est ainsi que nous expliquons la « formation » de la trésorerie, en tout cas ses variations d'un exercice à l'autre.

Le bilan financier

Afin de calculer ces trois agrégats, il convient de présenter différemment le bilan comptable, image du patrimoine de l'association à la clôture de son exercice, pour faire apparaître les cycles :

  • Investissement
  • Exploitation
  • Financement

Quelques aménagements sont nécessaires :

  • Les amortissements, représentant une ressource, sont présentés au passif. Les investissements, à l'actif, sont donc pris en compte en valeur brute.
  • Les concours bancaires à court terme, les découverts, viennent en diminution de la trésorerie.
  • Les valeurs mobilières de placement, sont intégrées dans la trésorerie.

Bilan comptable

Bilan comptable
Actif Passif
  Brut Amort., Prov. Net   Montant
Actif Immobilisé    
Immobilisations incorporelles       Fonds associatifs dont  
Immobilisations corporelles       Réserves  
Immobilisations financières       Report à nouveau et Résultat  
        Autres fonds associatifs  
Total 1 : ACTIF IMMOBILISE       Total 1 : FONDS ASSOCIATIFS  
        Provisions et fonds dédiés  
        Total 2 : PROV. ET FONDS DEDIES  
Stocks       Emprunts  
Créances clients, usagers,       Autres dettes financières  
Autres créances       Dettes fournisseurs  
        Dettes fiscales et sociales  
Valeurs mobilières de placement       Dettes sur immobilisations  
Trésorerie       Autres dettes  
Charges constatées d'avance       Produits constatés d'avance  
Total 2 : ACTIFS CIRCULANTS       Total 3 : DETTES  
Charges à répartir          
Prime de remboursement d'emprunt          
Ecart de conversion       Ecart de conversion  
TOTAL GENERAL       TOTAL GENERAL  

Bilan financier

Bilan financier
Actif Passif
CYCLE INVESTISSEMENT Brut FINANCEMENTS LONG TERME Montant
  Fonds associatifs  
Immobilisations incorporelles   Autres fonds associatifs  
Immobilisations corporelles   Amortissements  
Immobilisations financières   Emprunts *  
Charges à répartir   Provisions et fonds dédiés  
TOTAL CYCLE INVESTISSEMENT   FINANCEMENTS LONG TERME  
 
CYCLE EXPLOITATION Brut Prov Net CYCLE EXPLOITATION  
Stocks       Dettes fournisseurs  
Créances clients, usagers       Dettes fiscales et sociales  
Autres créances       Dettes sur immobilisations  
        Autres dettes  
Charges constatées d'avance       Produits constatés d'avance  
Ecart de conversion       Ecart de conversion  
TOTAL ACTIF CIRCULANT       TOTAL PASSIF CIRCULANT  
 
CYCLE FINANCIER          
Valeurs mobilières de placement          
Trésorerie          
Découverts bancaires (en moins)          
TOTAL TRESORERIE       TOTAL GENERAL  

* Hors découverts bancaires et autres dettes financières non pérennes – prime de remboursement d'emprunts.