Prévention et recensement

L'assurance ne constitue pas la seule solution

Elle doit plutôt être appréhendée comme un ultime moyen de couverture, après une bonne prévention.

C'est dire que l'approche de l'assurance passe par une double démarche :

  • Une démarche de prévention, d'abord, qui est le meilleur moyen de répondre aux nombreuses obligations pesant sur les associations, notamment de sécurité, et de leur éviter ainsi le coût élevé de contrats onéreux.
  • Une démarche de recensement, ensuite, destinée à permettre à chaque association de faire un « inventaire » précis et détaillé de ses besoins en assurances, à la mesure de ses activités, de la valeur de son patrimoine, et de l'importance des risques qu'elle génère.