Toutes les options d'accessibilité du site associathèque | Raccourci vers le menu de premier niveau | Raccourci vers le menu de second niveau | Raccourci vers le contenu principal | Raccourci vers le formulaire d'identification | Raccourci vers la recherche | Raccourci vers le pied de page

Le volet social du développement durable


Le volet social du développement durable

Lorsque l’association est employeur, le développement durable se concrétise surtout sur la gestion des équipes et ses pratiques managériales, mais aussi sur la diversité, la rémunération et ses avantages, l’employabilité et la formation, ou encore sur la santé et la sécurité au travail.

Dialogue social

Le droit social français encadre déjà bien le dialogue social. Il s’agit toutefois d’aller au-delà des obligations légales et de veiller à la qualité de ce dialogue.

Dans les petites associations, le dialogue naturel qui peut s’instaurer entre le ou les salariés et la direction est un point important. Attention toutefois à veiller à trouver un équilibre entre les intérêts des salariés et ceux de la direction.

Diversité et égalité des chances

La déclaration des droits de l’homme, les conventions de l’OITexplication, différents textes internationaux rappellent les principes d’égalité de traitement, de non discrimination.

Il convient donc que l’association favorise l’égalité de traitement des collaborateurs salariés, mais aussi bénévoles. Seule la compétence doit être un élément de décision pour évaluer un collaborateur.

La diversité regroupe 6 thématiques : le handicap, l’égalité Hommes Femmes, les jeunes, les séniors, les minorités et l’équilibre vie privée vie professionnelle.


Bon à savoir

Bon à savoir

En France la Charte de la Diversité est un bon outil pour faire avancer une organisation sur ce sujet.


En 6 articles, elle donne un plan d’action simple pour aider la structure à gérer la diversité. Renseignez-vous !


Rémunération et avantages

Au-delà du montant de la rémunération, des avantages sociaux qui la composent (mutuelle, tickets restaurants…) ou de son mode de calcul, il convient aussi de garantir une accessibilité de l’information aux collaborateurs, une transparence dans les modes de décision, mais aussi de la pédagogie et de l’objectivité dans la fixation des objectifs et l’évaluation de la performance de chacun.

Employabilité et formation

Développer les compétences des collaborateurs par la formation, c’est augmenter leur employabilité, c’est aussi renforcer leur volonté de progresser.

La formation professionnelle est un moyen de rendre les salariés et bénévoles responsables, de déployer leur polyvalence. Pour l’association c’est, a` terme, se donner les moyens d’assurer la réussite de son projet associatif et sa capacité d’innovation dans un monde qui bouge en permanence.

Santé, sécurité au travail

Dans leur approche, les associations employeurs sont amenées à distinguer la sécurité et la santé au travail.

Dans ce domaine elles ont une obligation de résultat, mais dans une vision plus responsable elles peuvent intégrer les questions de prévention en matière de santé. La lutte contre les addictions, le harcèlement, le stress au travail, l’alimentation, le sport au travail… sont autant de thèmes qui peuvent concerner les salariés et permettre à l’association de réduire les accidents du travail ou l’absentéisme.