Toutes les options d'accessibilité du site associathèque | Raccourci vers le menu de premier niveau | Raccourci vers le menu de second niveau | Raccourci vers le contenu principal | Raccourci vers le formulaire d'identification | Raccourci vers la recherche | Raccourci vers le pied de page

L'association et les bénévoles - Questions fréquentes de bénévoles

FAQ Cliquez sur chacune des questions pour consulter la réponse associée.


Flèche Je suis étudiant, puis-je faire du bénévolat dans le cadre d’un stage obligatoire ?


Flèche Je suis mineur, puis-je faire du bénévolat ?


Flèche Je suis retraité, puis-je faire du bénévolat sans perdre ma pension de retraite ?


Flèche Je suis salarié, mon employeur peut-il s’opposer à ce que je fasse du bénévolat ?


Flèche Dois-je être adhérent d’une association pour être bénévole chez elle ?


Flèche Suis-je couvert par une assurance quand je suis bénévole ?


Flèche Suis-je remboursé de certaines de mes dépenses quand je suis bénévole ?


Flèche Dans quel type de structure puis-je faire du bénévolat (associations, ONG, fondations, entreprises privées, Service Public) ?


Flèche En Angleterre ou aux États-Unis, on parle de "volunteer" : quelle est la différence avec nos bénévoles ?


Flèche Dois-je avoir la nationalité française pour faire du bénévolat ?


Flèche Je veux faire du bénévolat auprès d’enfants : dois-je me soumettre à une vérification juridique ?


Flèche Je suis bénévole : à quoi sert "Le Passeport Bénévole"-® ?


Flèche Bénévolat, volontariat, service civique... de quoi parle-t-on exactement ?


Bon à savoir

Bon à savoir

La loi « Égalité et citoyenneté » du 27 janvier 2017 a créé le dispositif de la réserve civique, lequel a vocation à offrir à toute personne volontaire de plus de 16 ans « la possibilité de servir les valeurs de la République en participant, à titre bénévole et occasionnel, à la réalisation de projets d’intérêt général » (L. n° 2017-86 du 27 janv. 2017, art. 1er s.).


Les missions relevant de la réserve civique peuvent être proposées par une personne morale de droit public, mais également par un « organisme sans but lucratif de droit français au titre d’un projet d’intérêt général répondant aux orientations de la réserve civique et aux valeurs qu’elle promeut ».


Les associations d’intérêt général sont donc des structures d’accueil naturelles pour les réservistes, à une réserve près, toutefois : une association cultuelle ou politique, de même qu’une organisation syndicale, une congrégation, une fondation d’entreprise ou un comité d’entreprise ne peuvent en aucun cas en accueillir.


Flèche Je suis bénévole, puis-je bénéficier de formations ?



Auteur : France Bénévolat, pour associathèque



Retour à l'accueil du guide