Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a publié une instruction à destination des préfets pour énoncer les priorités de la politique de la ville en 2022.

La première de ces priorités est le soutien à la vie associative en encourageant les conventions pluriannuelles d'objectifs (CPO) qui ont pour objet la mise en place de coopérations associatives, notamment « des projets de mentorat entre associations structurantes et associations de grande proximité ».

L'instruction rappelle le financement de 1 520 postes Fonjep attribués à la politique de la ville pour « contribuer au soutien à l'emploi associatif et à la structuration des associations intervenant au service des habitants des quartiers prioritaires ».

L'instruction met également l'accent sur le soutien aux initiatives en faveur de l'égalité hommes-femmes via le fonds dédié Gilets roses et un accès prioritaire aux financements.

Les autres priorités de la politique de la ville formulées par le ministère pour l'année 2022 sont l'emploi et le développement économique, l'amélioration de l'habitat, du cadre de vie et de la tranquillité résidentielle, la santé et le sport et le doublement du nombre de personnes formées aux valeurs de la République et à la laïcité.

Auteur

Juris associations pour le Crédit Mutuel