La proposition de partenariat

Bien souvent, un partenariat naît durant le premier rendez-vous. Si le dossier de présentation « Partenariats Entreprises » présente les besoins de l'association et est une première offre, votre partenariat va s'enrichir des informations et des idées émises durant l'entretien.

Ainsi, la proposition de partenariat est le document qui permet de formaliser ce qui s'est dit et ce qu'il est projeté de réaliser ensemble. A noter qu'il préfigure souvent le contenu de la convention de collaboration qui sera établie en cas d'accord.

Bon à savoir

Une proposition de partenariat est adressée entre une semaine et trois semaines après le rendez-vous afin de maintenir la dynamique, mais aussi de renforcer l'approche professionnelle de votre structure. Il se peut que l'entreprise, vous demande cela plus rapidement notamment si une réunion interne doit avoir lieu sur ce sujet prochainement. Elle est fondée sur le dossier de partenariat et la partie « Collaboration » est à personnaliser entièrement suite au contenu de l'entretien (apports de l'entreprise, montant de don, contreparties envisagées, calendrier, etc.). Bien souvent son contenu servira aussi de base à la rédaction de la convention de partenariat ou de mécénat.

Conseil

La proposition de partenariat peut aussi être une nouvelle occasion de rencontre de l'entreprise. En effet, plutôt que de l'envoyer, vous pouvez proposer à votre interlocuteur de venir la lui présenter. Soyez toutefois vigilent : choisissez les bonnes personnes avant de faire cette proposition. Cela ne sert à rien de passer encore du temps sur un contact dont vous « sentez » qu'il ne soutiendra pas votre projet.

Le suivi de vos contacts

Une fois votre proposition envoyée, il s'agit de vérifier qu'elle a été reçue par votre interlocuteur, qu'il en a pris connaissance et que celle-ci lui convient.

Par un nouvel appel téléphonique, votre objectif est aussi de valider la prochaine étape : présentation au comité de sélection des projets, remontée du dossier au siège de l'entreprise ou à la fondation, présentation en comité de direction ou au directeur de l'entreprise pour accord...

Conseil

Durant votre rendez-vous, n'hésitez pas à vous renseigner sur le processus de décision et les étapes de celui-ci (circuit de décision, interlocuteurs clés, décideurs, critères, calendrier...).

En fonction du délai convenu et des prochaines étapes, n'hésitez pas à montrer votre motivation et votre présence auprès de votre interlocuteur : rappelez-le, une semaine avant l'échéance pour valider que tout est en ordre, invitez-le à une visite de l'association, envoyez-lui votre newsletter... L'objectif est de ne pas être oublié.

N'oubliez pas d'entretenir votre fichier de contacts régulièrement. Ainsi, vous pouvez les inviter à différentes manifestations que vous organisez dans le cadre de votre projet ou de la vie associative. Vous pouvez aussi organiser des déjeuners, par exemple un par mois, avec un contact réseau. Enfin, vous pouvez lui transmettre une information susceptible de l'intéresser.

Bon à savoir

Faire vivre un réseau, c'est une attitude au quotidien. C'est aussi donner autant qu'on reçoit, ainsi n'hésitez pas à mettre en relation vos contacts réseaux ou à faire bénéficier votre réseau de vos contacts. Ayez le réflexe, quand on vous présente quelqu'un, de le mettre en relation avec une autre personne que vous savez intéressante pour lui, ou en recherche. Ils vous seront tous les deux reconnaissants.

L'accord de partenariat

Une entreprise, qui a une politique de mécénat et/ou créé une fondation, aura généralement défini un processus de remontée et de sélection des projets. La décision d'accord de partenariat est donc naturellement transmise au porteur du projet.

Dans une PME, cela sera moins souvent le cas. C'est donc à vous qu'il appartient de convaincre votre interlocuteur. Prenez alors le temps de répondre à ses objections et à ses questions. En cas de refus, essayez de comprendre les motifs et d'apporter des arguments pour y répondre.

Attention

Un porteur de projet ou un responsable « Partenariats entreprises » peut régulièrement relancer ses contacts, cela fait partie de son métier, mais attention à ne pas tomber dans le harcèlement. Sans réponse négative ferme et définitive, considérez qu'il y a toujours une chance. Vous pouvez relancer une fois par semaine, puis espacer vos relances en fonction de ce qui est convenu avec votre interlocuteur.

Conseil

Une réponse négative est toujours possible. Sachez obtenir des explications afin de progresser dans votre démarche. Si c'est pour des raisons budgétaires, alors demandez quel sera le bon timing pour l'année prochaine.

Bon à savoir

Pour les entreprises dont l'exercice comptable est calé sur l'année civile, la réalisation des budgets prévisionnels pour l'année suivante se fait, en général, à partir du mois de septembre ou d'octobre de l'année en cours. Prévoyez de caler votre planning de recherche en fonction.

Une fois l'accord de partenariat donné par l'entreprise, tout commence.

Trop souvent les associations ne font plus rien après avoir obtenu un accord et reçu les fonds. Or cette implication est nécessaire pour fidéliser votre partenaire et vous faire gagner du temps pour les prochaines années. Plus les liens entre l'entreprise et l'association seront forts, plus le partenariat aura des chances d'être renouvelé.

Dire "Merci"

Une fois l'accord obtenu, sachez remercier votre interlocuteur. Exprimez votre satisfaction à voir cette entreprise vous rejoindre comme partenaire ou mécène. Soyez sincère. Pour un individu, c'est toujours agréable de savoir qu'il vous fait plaisir et que sa décision vous rend heureux.

L'annonce de cet accord, peut aussi être l'occasion d'un courrier de remerciement du président au dirigeant de l'entreprise (si ce n'est pas votre interlocuteur direct et si celui-ci en est d'accord).

Pour autant, poursuivez votre démarche avec le même professionnalisme. Ainsi, si vous n'avez jamais évoqué le sujet, annoncez à votre nouveau partenaire votre volonté de formaliser votre accord dans un document spécifique : la convention de partenariat.