Qu'est-ce qu'un budget et pourquoi l'établir ?

Le budget est un état prévisionnel annuel des dépenses et des recettes évaluées selon les objectifs à réaliser, dans la limite des possibilités et compte tenu des besoins de l'association. Il constitue un outil de prévision, d'aide au pilotage de l'association.

Un budget est complet si les prévisions financières affichées sont conformes aux prévisions d'activités (aucune dépense n'a été « oubliée », aucun revenu n'a été surestimé), ce qui n'exclut pas l'erreur ni l'incertitude inhérente à un exercice de prévision.

Deux types de budgets doivent être réalisés en parallèle :

  • Le budget de fonctionnement
    Présenté sous forme d'un tableau à deux colonnes, l'une pour les charges, l'autre pour les produits, celui-ci permet de recenser les prévisions annuelles de manière synthétique et de voir si un juste équilibre entre recettes et dépenses existe déjà, ou si des mesures correctrices doivent être envisagées.
    Si l'association gère plusieurs activités, le budget de fonctionnement doit être réalisé par activité, puis un budget global doit être établi en faisant la somme des budgets par activité.
  • Le budget des investissements
    Il est destiné à prévoir l'ensemble des investissements que l'association envisage de réaliser sur l'année à venir, afin de mener à bien les activités prévues dans le budget de fonctionnement. Il convient de prévoir l'acquisition de nouveaux matériels mais aussi le renouvellement de matériels obsolètes.

Ajustement des budgets en cours d'exercice

Synthèse des prévisions à un instant donné, le budget a vocation à être utilisé par la suite. Il permet de faire « vivre » la comptabilité en cours d'année en offrant cette comparaison « données prévues / données réelles ». De nouveaux budgets peuvent être réalisés afin d'anticiper tout dérapage (dépassement des charges, suppression d'un financement ou, au contraire, octroi d'une subvention non prévue) et d'assurer une base cohérente pour les comparaisons et l'analyse de l'activité réelle de l'association.

Exemple

Une association sportive avait inscrit sur son budget de fonctionnement une activité « tennis ». Les terrains de sport n'ayant pas été achevés dans les délais prévus, il convient que l'association établisse un budget rectificatif ne tenant pas compte des charges et recettes liées à cette activité.