La garantie jeunes, qu'est-ce que c'est ?

La garantie jeunes vise essentiellement à accompagner les jeunes de 18 à 26 ans en situation de vulnérabilité vers l'autonomie. Elle s'adresse à ceux qui ne sont ni en emploi ni en formation (« not in education employment or training » - NEETs) et dont les ressources ne dépassent pas celles du revenu de solidarité active (RSA). Ces jeunes, pas ou peu diplômés, sont souvent sans ressource, désocialisés et en grande précarité. Ils sont sélectionnés dans le cadre d'une commission locale composée des principaux acteurs du territoire concerné, en fonction de critères sociaux et financiers, mais aussi et surtout en fonction de leur motivation. La garantie jeunes n'est pas un droit et les places demeurent limitées.

Un accompagnement renforcé

La garantie jeunes est avant tout un contrat d'engagements réciproques entre une mission locale et un jeune. Le contrat, signé pour un an, établit un parcours dynamique d'accompagnement global social et professionnel, vers et dans l'emploi ou la formation. Tout au long de l'année, il combine à la fois un accompagnement individuel personnalisé assuré par la mission locale et une aide financière mensuelle équivalente au RSA, pour permettre au jeune de gagner en autonomie.

Concrètement, le dispositif combine :

  • un parcours collectif durant les premiers mois, intensif, pendant lequel le jeune doit être quotidiennement présent à la mission locale. Le jeune est placé dans un groupe pour lui permettre de créer une dynamique de groupe et de préparer chacun d'entre eux à l'entreprise ;
  • des expériences répétées de mise en situation professionnelle, sous toutes les formes possibles (stages, contrats à durée déterminée, apprentissage, etc.), pour permettre au jeune de confronter sa vision du monde du travail à la réalité, de mûrir son projet professionnel, de savoir comment se présenter et s'insérer dans la vie active.

Du côté des employeurs

Pour assurer la réussite des parcours d'insertion des jeunes, la mission locale instaure également une relation de confiance avec des entreprises locales. Ce sont elles qui accueillent les jeunes en immersion lors des périodes de mise en situation professionnelle.

Côté chiffres...

Plus de 178 000 jeunes ont bénéficié du programme depuis 2013.

Les jeunes bénéficiaires de la garantie jeunes sont :

  • à 94 % ni étudiants, ni en emploi, ni en formation (NEETs) ;
  • très peu qualifiés ou sans diplôme pour 80 % d'entre eux ;
  • résidents d'un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ;
  • inconnus des missions locales pour 18 % d'entre eux.