Dans le cadre du plan #1jeune1solution de France relance, le VTE vert est doté d'une aide de 8 000 euros. Présentation du dispositif.

Le volontariat territorial en entreprise « vert », ou VTE vert, est un dispositif permettant à des étudiants en alternance ou récemment diplômés d'études supérieures d'accéder à des postes à responsabilités dans des petites et moyennes entreprises (ou associations) afin d'assurer un soutien dans la transition écologique. Dans le cadre du plan #1jeune1solution de France relance, le VTE vert est doté d'une aide de 8 000 euros.

Missions du jeune. Le jeune diplômé ou en cours de formation doit effectuer une mission en lien avec la transition énergétique et écologique de l'entreprise, par exemple :

  • mise en place d'un approvisionnement et d'une chaîne logistique verts ;
  • adaptation des process pour une production plus sobre ;
  • création de nouveaux produits ou services à faible impact environnemental ;
  • réduction de l'impact environnemental d'un produit ou service.

Conditions d'octroi. L'aide est accordée aux entreprises (TPE, PME ou ETI) qui embauchent à partir du 1er septembre 2020 (prise en charge rétroactive) :

  • en contrat de travail, pour une mission d'au moins un an, un jeune de niveau bac +2 minimum, diplômé depuis moins de deux ans ;
  • en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, pour une durée de 10 mois minimum, un jeune déjà diplômé de niveau bac +2 et en cours de formation pour un niveau bac +3 ou plus.

En pratique. L'aide n'est pas cumulable avec les autres aides à l'embauche, sauf avec celles visant les contrats d'apprentissage ou de professionnalisation : elle est alors plafonnée à 4 000 euros. Le dossier de demande doit être déposé auprès de Bpifrance.

Auteur

Juris associations pour le Crédit Mutuel