Le gouvernement va mobiliser 100 millions d'euros entre 2020 et 2022 pour soutenir le secteur associatif fortement impacté par la crise sanitaire et peu concerné par les mesures du plan de relance.

Le manque de mesures pour soutenir les associations avait été déploré par le secteur lors de l'annonce du plan de relance de 100 milliards d'euros sur deux ans début septembre.

Ces 100 millions d'euros supplémentaires annoncés compteront :

  • 45 millions qui vont être consacrés à des mesures d'aide à la trésorerie des associations d'ici à 2022 par le biais de France Active ;
  • 40 autres millions d'euros seront ciblés sur de plus grosses associations pour renforcer leurs fonds propres, pour leur permettre d'investir dans des projets de développement sur le long terme et ainsi de faciliter leur accès au crédit. Les candidats devront déposer un projet auprès de la Banque des territoires ;
  • et les 15 millions restants seront affectés au Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (Fonjep) qui verse des aides à des associations de jeunesse et d'éducation populaire pour soutenir l'emploi d'un salarié sur des projets spécifiques.

Auteur

Associathèque pour le Crédit Mutuel