VIAVOICE a réalisé en 2019 la douzième édition de l'étude qualitative pour l'Observatoire du Don en Confiance.

Cette étude a été effectuée auprès d'un échantillon représentatif de 2 000 personnes.

En synthèse, il ressort que :

  • c'est le manque de confiance à l'égard de l'utilisation des fonds qui est un des principaux freins au don ;
  • plus de la moitié des français interrogés ont confiance à l'égard des associations et fondations faisant appel aux dons : un chiffre stable en 2019 ;
  • le doute de destination des fonds est la première raison de défiance derrière les arnaques, les détournement et le manque de confiance ;
  • le recours à un organisme de contrôle limiterait les abus ou les scandales concernant les associations et fondations (78%), améliorerait les pratiques et la gestion (77%) et inciterait les Français à faire davantage de dons d'argent (60%) ;
  • le rôle des associations et fondations faisant appel aux dons est principalement de compenser les failles de l'action publique derrière la complémentarité avec l'action publique ou pour faire prendre conscience de certains enjeux à la population.

Auteurs

Observatoire du Don en Confiance - VIAVOICE