Qu'en est-il en 2021 ? Comment s'exprime la générosité dans le contexte actuel ? Quelles sont les causes et à qui donnent-ils ? La hausse exceptionnelle du plafond de défiscalisation pour les dons aux associations a-t-elle eu un impact ?

Ipsos pour les Apprentis d'Auteuil présente les résultats de la deuxième édition de ce baromètre annuel réalisé auprès de l'ensemble des Français et des hauts revenus.

L'échantillon porte sur 1 500 personnes (1 000 personnes représentatives de la population nationale et 500 personnes ayant un revenu annuel net > 120K €) interrogées en ligne entre le 5 et le 18 Mars 2021.

Les chiffres clés et principaux enseignements sont :

  • Pour l'ensemble des Français :
    • 52 % ont envie d'être plus solidaires en raison de la crise (65 % en mai 2020) ;
    • 29 % des Français ont exprimé leur solidarité avec des dons en nature (depuis le début de la crise) ;
    • 49 % ont effectué un don en 2020 ;
    • 54 % comptent effectuer un don en 2021 (51 % l'an dernier pour 49 % effectivement réalisés) ;
    • 31 % des donateurs comptent donner plus en 2021 (+6 points) ;
    • Seulement 6 % ont donné plus en raison de l'élévation du plafond de défiscalisation.
  • Pour les « Hauts revenus » :
    • 68 % ont envie d'être plus solidaires en raison de la crise (75 % en mai 2020) ;
    • 25 % déclarent s'être engagés bénévolement depuis le début de la crise ;
    • 77 % ont effectué un don en 2020 (stable) mais seulement 43 % des donateurs ont donné 1000 € ou plus (−12 points) ;
    • 81 % comptent faire un don en 2021 (contre 82 % l'an dernier pour 77 % effectivement réalisés) ;
    • 27 % ont donné plus en raison de l'élévation du plafond de défiscalisation.

Les Français interrogés continuent de vouloir donner plus aux grandes associations et organismes reconnus d'utilité publique (25 %) et ont l'intention de donner davantage aux petites associations locales (22 %) et de donner plus aux Fondations (21 %).

Moins de 50 % des Français interrogés savent que le plafond de défiscalisation des dons est passé de 552 € à 1000 € : le niveau d'information en matière d'avantages fiscaux liés aux dons, donations et legs reste perfectible.

Auteur

IPSOS - Apprentis d'Auteuil