Toutes les options d'accessibilité du site associathèque | Raccourci vers le menu de premier niveau | Raccourci vers le menu de second niveau | Raccourci vers le contenu principal | Raccourci vers le formulaire d'identification | Raccourci vers la recherche | Raccourci vers le pied de page

Ressources humaines à disposition des associations :
les stagiaires


Propos introductifs

La notion de stage, qui n’est pas définie par la loi, recouvre des situations variées : ce peut être une découverte du monde professionnel, une mise en œuvre pratique des acquis d’une formation ou encore une période d’insertion professionnelle, etc.

Par définition, le stage est intégré soit à un cursus pédagogique scolaire ou universitaire soit à une formation professionnelle. Afin de lutter contre les pratiques abusives de certains employeurs qui, au lieu d’embaucher du personnel ont tendance à recruter des stagiaires, la dernière loi à inséré dans le code de l’éducation un article L. 124-7. : "Aucune convention de stage ne peut être conclue pour exécuter une tâche régulière correspondant à un travail permanent, pour faire face à un accroissement temporaire de l’activité de l’organisme d’accueil, pour occuper un emploi saisonnier ou pour remplacer un salarié ou un agent en cas d’absence ou de suspension de son contrat de travail". Des quotas sont ainsi prévus, qui seront fixés par décret, pour limiter le nombre de stagiaires dans l’association, en fonction de son effectif salarié.

Qui peut être stagiaire ? Combien de temps dure un stage ?


Doit-on établir une convention ? (lien vers Titre onglet : Doit-on établir une convention de stage ?)


Combien coûte un stagiaire ?


Droits et obligations du stagiaire et de l’association