Toutes les options d'accessibilité du site associathèque | Raccourci vers le menu de premier niveau | Raccourci vers le menu de second niveau | Raccourci vers le contenu principal | Raccourci vers le formulaire d'identification | Raccourci vers la recherche | Raccourci vers le pied de page

Trésorerie : plan de trésorerie


Comment établir le plan de trésorerie ?

Etablir un plan de trésorerie est assez simple dans son principe. Il suffit de prévoir les mois d’encaissement des recettes et de décaissement des dépenses.

Autant pour les dépenses, la prévision peut être fiable, autant pour les encaissements, il convient d’être prudent car la périodicité peut s’avérer plus aléatoire.

Afin de ne pas oublier de recettes ou dépenses dans votre plan de trésorerie, il est utile de suivre une démarche rigoureuse :


1 - Classez vos opérations de trésorerie

Votre plan de trésorerie sera plus facile à établir si vous classez vos dépenses et vos recettes en distinguant :

  • la périodicité des paiements ou encaissements : mensuels, trimestriels, annuels,

  • les dépenses et les recettes liées à des projets nouveaux ou des projets d’investissement.


2 - Faites des prévisions mensuelles

Ouvrez une colonne par mois, et une colonne "total".

Vos prévisions porteront sur un semestre ou mieux, sur toute l’année.

Pour chaque rubrique, reportez :

  • les dépenses, en fonction :

    • de leur montant réel : tenez compte de l’évolution des prix, des loyers, des salaires, tout au long de l’année,

    • de leur date de décaissement prévisible, y compris pour les charges relatives à plusieurs exercices.

  • les recettes, en fonction :

    • de leur date d’encaissement prévisible. Attention aux délais importants de versements des subventions par l’Etat ou les collectivités territoriales.

Chaque entrée ou sortie de fonds (en TTC pour les opérations assujetties à la TVA) doit être portée dans la colonne du mois où elle doit normalement se produire : par exemple, un achat effectué en janvier et payable en mars, doit être imputé dans la colonne des décaissements de mars.

Cela permet de déterminer le solde de trésorerie du mois et un solde de trésorerie cumulé d'un mois sur l'autre, et donc de savoir, par rapport aux prévisions d'activité, si tout ce qu'il y aura à payer pourra l'être sans problème grâce aux disponibilités du moment.


Quelques conseils :

Le plan de trésorerie doit être :

  • établi sincèrement,

  • au plus juste par rapport à vos objectifs,

  • suffisamment ajusté et avec prudence pour absorber les imprévus.


Il faut définir les postes à suivre :

  • la périodicité des sorties et des entrées,

  • les dépenses et les recettes dépendant de vos décisions.


Exemple de plan de trésorerie

 

Janvier Février Mars etc.
Solde en début de mois (+ ou -)

 

 

 

 

Encaissements TTC :

  • Recettes d’activité (ventes, prestations)

  • Cotisations

  • Dons particuliers

  • Mécénat

  • Recettes manifestations (buvette, kermesse…)

  • Subvention de fonctionnement

  • Remboursement de TVA

  • Apport

  • Déblocage d'emprunts contractés

  • Subvention d’investissement

  • Autres

  • ...

 

 

 

 

Total (1)

 

 

 

 

Décaissements TTC :

  • Achats effectués : paiement de marchandises, approvisionnement matières premières, fournitures de bureau, eau, électricité…

  • Honoraires, assurance, entretien…

  • Impôts et taxes

  • Frais de personnel

  • Charges sociales

  • TVA reversée

  • Charges financières

  • Remboursements d'emprunts à terme

  • Fournisseurs d'immobilisations

 

 

 

 

Total (2)

 

 

 

 

Solde en fin de mois (1-2) (+ ou -)

 

 

 

 

N’hésitez pas à ajouter des lignes par nature de dépenses (par exemple une ligne pour l’EDF, une autre pour l’eau, une autre pour le loyer, etc…) pour ne pas en oublier.


Conseil

Conseil

Ne soyez pas trop optimiste dans l’estimation des dates d’encaissement et ne négligez pas les imprévus.

Prévoyez toujours un solde de précaution, en dessous duquel votre solde de trésorerie ne descendra pas.

Ne confondez pas les dépenses et recettes du plan de trésorerie avec les produits et charges de vos budgets prévisionnels : le plan de trésorerie ne doit retracer que les rentrées et sorties de fonds effectifs sur toute l’année.


Retour au sommaire de la trésorerie