Toutes les options d'accessibilité du site associathèque | Raccourci vers le menu de premier niveau | Raccourci vers le menu de second niveau | Raccourci vers le contenu principal | Raccourci vers le formulaire d'identification | Raccourci vers la recherche | Raccourci vers le pied de page

Internet et la communication : créer le site Internet


Constituer un comité de pilotage

La création d'un site Internet est un projet complexe qui met en jeu un réseau important d'intervenants et de responsabilités dans l'association.

Elle concerne toutes les composantes de l'association (communication, collecte de fonds, programmes, administration, finances, etc.) et toutes ses dimensions (de la présidence au terrain, en passant par toutes les strates horizontales et verticales de l'organisation). Comme tous les projets complexes, il exige un mode d'organisation approprié.

Il faut réunir dans un groupe au fonctionnement souple toutes les personnes susceptibles d'apporter une contribution utile à la création du site, pour le choix de ce qui composera le site et pour l'apport des informations à faire figurer. Selon l'association, son organisation, sa taille, son périmètre géographique et les ambitions du site, la composition de ce comité de pilotage sera variable.

Il faut au moins prévoir la présence d'un membre du conseil d'administration pour apporter une légitimité et une validation politique, ainsi que le responsable (élu ou salarié) de la communication. Au-delà la participation des représentants de départements divers doit être envisagée selon les cas : développement des ressources, animation des bénévoles, relations avec la presse, direction administrative et financière, etc. Enfin le comité de pilotage doit être animé par un responsable de projet qui pourra ultérieurement assumer la responsabilité de l'animation du site et jouer le rôle de webmaster.

La réalisation concrète du site devra être confiée à un professionnel proposant les compétences nécessaires. Celles-ci pourront être trouvées auprès de bénévoles en interne ou auprès de partenaires, grâce au bénévolat de compétences ou au mécénat de compétences. A défaut, il faudra opter pour le recours aux prestataires.



Retour au sommaire Internet et la communication