Toutes les options d'accessibilité du site associathèque | Raccourci vers le menu de premier niveau | Raccourci vers le menu de second niveau | Raccourci vers le contenu principal | Raccourci vers le formulaire d'identification | Raccourci vers la recherche | Raccourci vers le pied de page

Le développement durable

Comment les collectivités appliquent le développement durable ?


En 1992 au sommet de la Terre a` Rio de Janeiro, plus de 120 Etats s’engagent dans une démarche mondiale de développement durable. Ils interpellent alors les collectivités territoriales afin qu’elles déclinent les grands engagements de préservation de la planète, notamment en utilisant un outil dédié : les « agendas 21 locaux ».



Conseil

Conseil

L’une de vos premières actions pour engager l’association dans une démarche de développement durable consiste donc à identifier si votre commune a mis en place un agenda 21.

Si tel est le cas, alors il doit aussi inspirer votre démarche afin d’être cohérent avec les problématiques de votre territoire.


Bon à savoir

Bon à savoir

L’agenda 21 permet de définir la politique de développement durable d’un territoire, de la décliner en un programme d’actions concrètes et d’engager une démarche auprès de la population locale.


Compte tenu de l’ampleur du sujet, le développement durable appliqué au territoire va aussi intégrer bon nombre de thématiques : urbanisme, espaces verts, loisirs, actions et services médico-sociaux, développement économique, formation, mobilité, énergie ou encore les déchets … autant de sujets dans lesquels votre association peut avoir un rôle à jouer en fonction de son objet.

Les clauses sociales et environnementales

Afin de faciliter le changement vers une économie plus durable, le code des marchés publics autorise les collectivités à intégrer dans les marchés des clauses basées sur des critères sociaux ou environnementaux.

Par exemple, un marché de construction d’un nouvel équipement sportif peut réserver un pourcentage d’heures de travail à des personnes en insertion issues du territoire. L’opérateur retenu sera donc obligé de faire travailler des publics en insertion sur ce marché et durant le nombre d’heures convenu.


Bon à savoir

Bon à savoir

Selon votre activité associative, le développement durable via ses clauses d’insertion, peut aussi être une nouvelle ressource pour vous en proposant vos services aux entreprises locales afin de les aider à répondre à ces marchés.


La démarche Agenda 21 est fondée sur un diagnostic concerté et permet de concevoir un projet stratégique complet intégrant le développement durable.

Il se traduit par un plan d’actions périodiquement évalué et renforcé dans une démarche de progrès continu. Son succès repose sur la mobilisation des acteurs, du diagnostic à l’élaboration du plan d’actions et à la mise en œuvre d’initiatives très concrètes. Ce processus engage donc les acteurs d’un territoire à se projeter dans l’avenir, à identifier les défis et à définir les grandes orientations de progrès.

Ainsi, dans la mise en place d’un agenda 21, l’association peut avoir un rôle à jouer en tant que partie prenante du territoire et de la collectivité à plusieurs étapes importantes.

Ainsi, lors de la phase d’état des lieux et de concertation, vous pouvez exprimer votre avis et contribuer au diagnostic en apportant votre expertise et votre connaissance des thématiques (sport, culture, social…).

Lors du plan d’action, le tissu associatif peut être un acteur clé, tout comme dans le suivi ou encore l’éducation ou la sensibilisation au développement durable.


Conseil

Conseil

N’hésitez pas à être acteur de l’agenda 21 local, cela permettra de tisser ou maintenir des liens avec la mairie mais aussi de mobiliser vos publics dans cette thématique et facilitera aussi votre propre passage à l’action.