La rémunération garantie aux travailleurs handicapés accueillis dans les établissements et services d'aide par le travail (ESAT) est revalorisée de 0,7 point avec effet rétroactif au 1er janvier 2018.

Ainsi, pour les droits ouverts en matière de rémunération garantie pour la période courant à compter du 1er janvier 2018, le montant maximal de l'aide au poste passe de 50 % à 50,7 % du Smic (CASF, art. R. 243-6). Pour les salariés à temps plein, le montant de la rémunération garantie est compris entre 55,7 % et 110,7 % du Smic - contre 55 % et 110 % jusqu'au 31 décembre 2017 (CASF, art. R. 243-5).